Pour toi, c’est quoi le Féminisme ?

Oui, encore. J’en avais déjà parlé dans cet article, où j’expliquais entre autre mes premiers pas de féministe. Je remets ça sur le tapis car j’ai reçu un message assez « drôle » : « Je ne comprends vraiment pas ce que tu trouves dans le féminisme, tu réfléchis pourtant bien ». Je commence à avoir l’habitude de ce genre de remarques, mon Chef prend un malin plaisir à en faire régulièrement (et je ne me fais pas prier pour le reprendre. 🙂 🙂 !).

Avant de répondre, je voulais savoir comment cette personne définissait le Féminisme ; « je ne me suis jamais posé la question en fait ». Cela ne me surprend pas ; j’ai (souvent) l’impression que les nombreux détracteurs du Féminisme parlent sans savoir de quoi il s’agit vraiment. Le Fond de l’histoire. Le Pourquoi du combat. Le Féminisme, pour moi en tout cas, c’est se battre pour le respect de la Femme et de ses droits. Ce n’est pas la haine des hommes; ce n’est pas non plus un besoin viscéral d’être « comme les hommes » sous couvert d’un prétendu complexe d’infériorité. Cessez avec cette vision erronée mais surtout phallocentrique des choses. « Feminist : a person who believes in the social, political and economic equality of the sexes » disait Chimamanda lors de son TEDxTalk. Une personne. Cela peut être une Femme, ou un Homme.

we-all-can-do-it

Le Féminisme pour moi c’est Simone Veil qui essuie dignement les moqueries lors d’un débat politique, non pas parce qu’elle n’aurait pas l’expérience nécessaire ou que son parcours professionnel serait inconsistant, mais uniquement parce que c’est une Femme. C’est encore Simone Veil qui fait fi des insultes et monte sur l’estrade à l’Assemblée Nationale pour défendre le projet du Droit à l’Avortement en France. C’est Marie Curie qui reçoit un Prix Nobel de physique pour ses travaux et Amber Rose qui danse comme stripteaseuse pour subvenir aux besoins de sa famille. C’est Malala qui, pour ses 18 ans, ouvre une école pour permettre à d’autres filles d’avoir accès à l’éducation. C’est Serena Williams qui travaille assidûment pour mériter ses victoires. C’est celle qui choisit de porter la burqa. C’est la carriériste. C’est la femme au foyer. C’est celle qui choisit de ne pas avoir d’enfant et celle qui en veut 17. C’est celle qui a le visage défiguré à l’acide ou lacéré au couteau par son conjoint. C’est celle qui est violée car « elle l’a bien cherché avec sa tenue aguichante ». C’est pour celle qui a été excisée très jeune pour l’empêcher de devenir une « femme aux mœurs légères ». C’est la réappropriation de son corps et de sa sexualité. L’autonomisation financière. L’élévation intellectuelle et spirituelle. C’est aussi tous les hommes qui comprennent la cause et se joignent à la lutte. C’est surtout le choix, la liberté de décider pour soi et être respectée, en société, au travail, chez soi. Le Féminisme c’est tout ça et plus encore.

Le simple fait que je doive expliquer ce qu’est et n’est pas (pour moi) le Féminisme est déjà une preuve en soi de sa nécessité. Le fait que vous ayez eu une mauvaise expérience avec des féministes ne remet nullement en cause le Féminisme et ses valeurs. Je ne revendique rien, je me bats pour mes droits, nos droits. Si vous comprenez, c’est bien, parlez-en autour de vous et agissez. Si vous ne comprenez pas, tant pis, on continuera à se battre quand même, on ne vous a pas attendu pour ça de toute façon. Avec ou sans vous, le combat continue.

Lectures recommandées :

Why We Still Need Feminism

Stand Up For Yourself Girl, Men of Quality Support Gender Equality Anyway

Interview fromage et féminisme : Marion Scappaticci

I Don’t Hate Men, I Just Want to be Equal: Feminism, Apologies and Salvaging Radicalism

The Feminine Mistake – essay by Chimamanda Ngozi Adichie

Réflexions sur l’autocensure, le féminisme, le sexe et la carrière pro.

#Feminism: Toward an Understanding of Social Media in Fourth Wave Feminism

Femmes damnées : Partie  1 : Pakistan : au pays des crimes d’honneur / Partie 2 : Pakistan : l’honneur retrouvé de Mukhtar Mai

Crimes d’honneur : mythe et réalité

Les crimes d « honneur »

Viols correctifs : En Afrique du Sud, des lesbiennes sont violées pour être « guéries »

Mariama Bâ – Une Si Longue Lettre

Benoite Groult – Ainsi Soit-elle

Laisser un commentaire