WE Sisterhood 2017 (1) : Dakar & Gorée

we-sisterhood-dakar-42-goree-maison-esclave-tourisme-femmes-noires-escalier-squad-goal

C’est donc vrai que, souvent,  le plus difficile à faire c’est le premier pas. Après m’être plaint sur Twitter et même dans cet article sur la solidarité entre Femmes, je me suis lancée. J’ai pris mon courage à deux mains et ai proposé mon idée sur les réseaux sociaux : un voyage entre Femmes, afin d’échanger sur les problématiques qui nous sont propres , de nous amuser et découvrir de nouvelles choses ensemble. Si, il y a quelques mois, on m’avait dit que je l’organiserais et qu’en plus, je m’y m’amuserais, je n’y aurais pas cru. Et pourtant ! Après des mois de préparation pour ficeler tout cela, nous nous sommes finalement retrouvées à Dakar pour quelques jours de #BlackGirlMagic et de #SquadGoal pour la première édition du WE Sisterhood.

Départ le vendredi 28 mai pour moi. Le réveil à 5h du matin piquait un peu les yeux mais on était enfin le Jour J. J’étais très stressée puisque pour beaucoup, c’était des personnes que je n’avais jamais rencontrées « dans la vraie vie ».

Notre logement à Dakar :

Casa Mara – guest house

Sicap Amitié 3, Villa 4394

(Près de la mosquée de Karack et de l’Avenue Bourguiba)

Jour 1 : Parc forestier et zoologique de Hann (Dakar)

We walk together. #Sisterhood

Nous avons participé à une rencontre sur le cheveu crépu organisé par un groupe de blogueuses et Youtubeuses Dakaroises. En vérité, seule Nathalie, qui a écrit Le Petit Manuel du Cheveu Crépu était invitée. Mais YOLO, on a tapé l’incruste ! Les échanges, sur la place du cheveu crépu en Afrique, ont été dynamiques et instructifs. Des profils divers tout aussi intéressants les uns que les autres qui ont permis une discussion riche en enseignements. La rencontre s’est tenue dans le parc forestier et zoologique de Hann. Nous n’avons pas pu profiter des activités proposées au sein du parc, mais ça n’a pas atténué notre enthousiasme. La rencontre était conviviale et nous avons pris plaisir à échanger avec toutes ces magnifiques personnes.

#SQUAD #Ladies_In_Formation

Biche, I’m FABULOUS !

#DakarByNight

Jour 2 : Ile de Gorée

Pour cette deuxième journée, nous tenions à visiter l’Île historique de Gorée. Pour ma part, j’appréhendais le moment; me retrouver dans un endroit aussi chargé en exemples de la barbarie humaine, je craignais de ne pas contenir mes émotions. La colère, l’incompréhension et la tristesse m’ont accompagnée pendant la visite de la Maison des Esclaves; des émotions qui ont finalement fait place à la compassion et une envie de réconforter mes « ancêtres ». Je ne peux pas changer le passé, mais je peux travailler à mon échelle à ce que le présent et l’avenir soient meilleurs.

Notre guide, « Diop le maire », un natif de l’île et guide certifié par le Ministère du Tourisme, a rendu cette visite encore plus belle et instructive. Il a pris le temps de nous expliquer l’Histoire de l’Île et ses secrets. Il nous a aussi supportées attendues patiemment pendant nos 538 séances photos 🙂 !!! Si vous vous rendez à Dakar, je vous recommande vivement de recourir à ses services. N’hésitez pas à me contacter pour avoir ses coordonnées.

we-sisterhood-dakar-21-goree-presbytere-ohdna-eglise

we-sisterhood-dakar-22-goree-femmes-noires-arhictecture-ocre

we-sisterhood-dakar-23-goree-statue-liberte-esclaves

we-sisterhood-dakar-24-goree-femmes-noires-groupe-photo

we-sisterhood-dakar-25-goree-peinture-sables-art-africain

Peinture aux sables de Gorée

Look at all that happiness… #CareFreeBlackGirl

we-sisterhood-dakar-27-goree-femmes-noires-mariama-ba-ecole

Sur l’île, vous pouvez retrouver l’école d’excellence en hommage à l’illustre écrivaine Mariama Ba. Son roman, Une Si Longue Lettre, aura été l’un de mes premiers livres sur le Féminisme. Mais surtout, le premier à me parler en tant que Femme Noire et m’inviter à me battre pour mon épanouissement.

we-sisterhood-dakar-28-goree-fleur-mur-paysage

we-sisterhood-dakar-29-goree-maison-bateau-architecture

we-sisterhood-dakar-30-goree-femmes-noires-thesjp-canon

we-sisterhood-dakar-31-goree-femmes-noires-soeurs

We Stand Together…

we-sisterhood-dakar-32-goree-femmes-noires-soeurs-fleurs

Help Each Other…

we-sisterhood-dakar-33-goree-femmes-noires-soeurs-se-tenant-la-main

Got Each Other !

we-sisterhood-dakar-34-goree-femmes-noires-groupe-ocean-horizon

#SQUAD bis

we-sisterhood-dakar-35-goree-femmes-noires-balancoire-heureuses

we-sisterhood-dakar-36-goree-femmes-noires-mur-jaune-regard

we-sisterhood-dakar-37-goree-femme-noire-batiment-monument

Le Mémorial des Esclaves

we-sisterhood-dakar-38-goree-femmes-noires-maison-esclave-tourisme

we-sisterhood-dakar-39-goree-maison-esclave-tourisme-cellule-recalcitrants

we-sisterhood-dakar-41-goree-maison-esclave-tourisme-musee

we-sisterhood-dakar-40-goree-maison-esclave-porte-voyage-sans-retour

La Porte du voyage sans retour…

we-sisterhood-dakar-42-goree-maison-esclave-tourisme-femmes-noires-escalier-squad-goal

Black Excellence

La suite de notre séjour dans le prochain article qui sera consacré au Lac Retba.

Vous pouvez aussi suivre le voyage sur le blog de Jeannie, Nathalie, Dannah et Malicka.

2 Commentaires

  1. […] Tant de souvenirs, tellement de fous rires et de leçons apprises. Je tenterai de les retranscrire dans la dernière partie. En attendant, vous pouvez retrouver la première partie ici : WE Sisterhood 2017 (1) : Dakar & Gorée. […]

  2. […] ma capacité à « survivre en milieu inconnu ». Comme je le disais dans cet article pour la première partie, je ne connaissais pas vraiment mes futures partenaires d’aventure. Et je n’avais […]

Laisser un commentaire